Dépêches
Accueil » Sarie Abdeslam » Un monde bizarre !
coronavirus
coronavirus

Un monde bizarre !

un monde bizarre

Depuis le début du coronavirus tout le monde a été chamboulé, ébranlé, stressé, alarmé, inquiété, surpris, apeuré, tourmenté, troublé, confondu, embrouillé, confus ainsi de suite… Et je peux ajouter encore un tas d’autres adjectifs qui nous ont collé à la peau et se sont incrustés dans notre cerveau. En tout cas, qu’on le veuille ou non nous sommes en train de traverser une crise sanitaire historique sans précédent. Les retombées économiques sont déjà désastreuses même si la crise sanitaire prendra fin un jour, ce que nous souhaitons tous, bon gré mal gré elle sera prolongée dans le domaine économique pour encore plus longtemps. Dans notre monde actuel, tout a été complètement bouleversé et métamorphosé, notre monde de demain le sera certainement encore plus. Les convictions séculaires, sécuritaires et traditionnelles de notre monde d’hier ont été purement et simplement dégagées par le Corona-19 pour un monde inconnu et plein de surprises. Cependant, notre comportement insoucieux depuis des siècles d’un coup de baguette magique s’est métamorphosé et s’est très vite accoutumé aux différentes restrictions subies de plein fouet, Covid-19 oblige. En Belgique nous sommes en plein déconfinement et reconfinement, mais une seconde vague est plus que probable, elle est irrévocable. Chères amies, chers amis, vous êtes prévenus, ne dites pas que vous ne le saviez pas. Si par malheur la prochaine vague aura lieu, alors elle sera plus dévastatrice et plus destructive que la première. Alors faisons tous l’effort nécessaire pour combattre efficacement cet ennemi comme un Zambie quand il revit il est plus dangereux et plus intrépide, par conséquent soyons plus solidaires, plus civiques et plus combatifs que lui, surtout ne baissons jamais les bras.

La prévention des infections
Une responsabilité collective
Toussez dans votre coude, jetez vos mouchoirs dans des poubelles, portez des masques, lavez les mains au savon régulièrement, utilisez un désinfectant à base d’alcool si vous n’avez pas accès à de l’eau et à du savon, évitez les attroupements, à l’entrée et la sortie des magasins et d’autres lieux désinfectez vos mains, ne pas rendre visite aux personnes âgées pour éviter de les contaminer, ni aux personnes souffrant déjà d’une autre maladie, se tenir à 1,50m de distance lors des déplacements obligatoires, ne pas serrer la main ou faire la bise pour se saluer, enfin évitez les déplacements non essentiels, surtout ne partez pas à l’étranger pour passer vos vacances.

Al Qods
Al Qods

Jamais vu auparavant depuis des siècles. Les synagogues, les églises et les mosquées complètement vides. Les prières dans les lieux de prière étaient strictement interdites, pas de rassemblement ni d’attroupements. La foi et toutes les croyances sont devenues littéralement, théoriquement et pratiquement du domaine strictement privé, personnel et individuel. La dimension du groupe, d’équipe cognitive, de coopération, de corporation, de communauté, collectivement comme avec une baguette magique a complètement disparu. D’un coup, plus rien. Auparavant jamais vécu, une première historique, la Mecque complètement vide, la place Saint-Pierre dépeuplée, le traditionnel “Urbi et Orbi” prononcé devant personne, la mosquée Al-Aqsa déserte, le mur des lamentations sans personne. Pendant un très long moment un vide religieux fut partagé par tous les croyants, toutes croyances confondues. Une fois dans l’histoire de l’humanité toutes les religions et tous les croyants étaient sur le même pied d’égalité.

Cela donne matière à réfléchir profondément sur notre passé et notre avenir. Pour moi soit il n’y a pas de Dieu, soit il n’y a qu’un seul Dieu. Si vous croyez qu’il n’y a pas de Dieu, tant mieux pour vous. Par contre, pour les croyants, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, tous les croyants ont prié Dieu sans gadgets ni objets liturgiques, sans fétiches ni artifices, sans idolâtrie, ni intermédiaires, sans hosties ni encensoir, sans ecclésiastiques ni moines, sans bâtiments ni temples, sans statues ni tableaux, sans meneur ni dirigeant ni maitre, sans imam ni prêtre, sans rabbin ni Ayatollah. Seul l’être humain croyant devant son Dieu, une prière en direct, intègre et sincère entre le créateur et sa créature. Quelle langue, quelle religion, qu’importe ; seules la foi et la croyance prévalent et comptent. Toute seule ou tout seul devant Dieu le reste ne compte pas.

Covod-19

Évidemment un petit virus microscopique, invisible, incolore, inodore nous a obligés de voir le monde autrement et nous a obligés de voir une autre facette de Dieu que l’apparence que voulaient nous imposer ceux qui vivaient monétairement et exploitaient honteusement et ignoblement la religion, les institutions religieuses et les croyants depuis des milliers d’années.

  • Merci Monsieur Covid-19 qui nous a démontré preuve à l’appui que nous avons plus besoin de personnel de santé que de personnel religieux intermédiaire, onéreux et inutile entre le croyant et son créateur.
  • Monsieur le C19, c’est vrai vous êtes très puissant et tyrannique. Incontestablement j’ai peur de vous, vous méritez respect et considération mais aussi une mort lente et certaine. Tout le monde vous craint mais néanmoins vous êtes du côté jardin notre ennemi public n° 1 à abattre coûte que coûte et du côté cour vous n’êtes pas invincible et tôt ou tard on aura ta peau.
  • Monsieur le C19, je vous préviens, l’industrie pharmaceutique et les universités à travers le monde sont au point de trouver le remède et l’arme de destruction massive pour vous éliminer à jamais de la surface de la terre.
  • Monsieur le C19, vous devez le savoir auparavant, sincèrement ton agonie sera fêtée collectivement au niveau mondial par tous les croyants, les non croyants, les laïcs, les agnostiques et les athées. Cependant, ce sera une très grande victoire de l’humanité, de la nature, et de tous les habitants de notre petite planète de vous décimer et vous réduire en poussière. Une chose est certaine, on ne vous oubliera jamais mais on ne vous regrettera jamais une fois débarrassé et délivrés de votre présence accidentelle et fortuite.

Enfin, il n’est jamais trop tard pour recourir au Pardon et à la miséricorde d’Allah, de Dieu, de Jésus, de Jehova, du dalaï-lama, des dieux et des déesses de la mythologie grecque, romaine ou pharaonique, des dieux hindouistes ou shintoïques, et d’autres dieux que j’ignore. Le choix est grand en dehors des trois religions monothéistes. Chacun et chacune ont le droit de choisir ou de ne pas choisir son Dieu ou sa déesse librement et sans contrainte.

Verset du Coran, 5:32 :
« Qui sauve une vie, sauve toute l’humanité »

Quoiqu’il en soit, croyant ou pas, ce faisant, il faut respecter toutes les consignes sanitaires préventives même après le déconfinement. Il faut que les musulmans sachent et intériorisent que nous faisons certes partie de l’Oumma musulmane, mais notre Oumma fait partie intégrante de l’Oumma Humanité.

Je cite Allah parce que je suis croyant musulman sunnite malékite. Alors je vous laisse le soin de supprimer la citation ci-dessus et de la remplacer par la votre, celle de vôtre Dieux si vous êtes croyant ou une citation de votre idéologie ou philosophie. Pour moi le résultat sera le même, j’en suis sûr. Le respect mutuel est très important pour un mieux vivre ensemble dans une bonne harmonie.

Si vous le voulez bien, soyons téméraires, on peut même mettre toutes les citations ensemble, elles ne peuvent être que complémentaires, essayons ensemble cette petite expérience.

Sarie Abdeslam

Je vous remercie infiniment, je reste à votre disposition et vous souhaite une bonne et excellente santé à vous et à tous vos proches.

Sarie Abdeslam

sarie@dounia-news.be

A ce propos abdeslam