Dépêches
Accueil » 2018

2018

LE « MODÈLE » ALLEMAND

robertbibeau@hotmail.com  5.11.2014 http://www.les7duquebec.com/7-au-front/le-modele-imperialiste-allemand/ Quatre principes d’économie politique Avant d’aborder l’étude du soi-disant « modèle » allemand de développement, nous allons présenter quatre principes qui fondent notre analyse. Selon la théorie marxiste de l’économie politique quatre principes régulent le développement capitaliste au stade impérialiste. Ces principes sont : 1) Primauté de l’instance économique sur les instances politique et idéologique de la …

Lire la suite >>

"Un CCME affranchi", mais de quoi !?

Par Abdelkrim Belguendouz Universitaire à Rabat, chercheur spécialisé en migration Dernièrement, sur le site officiel du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger, un plaidoyer a été entrepris pour “un CCME affranchi “. D’après le mode de fonctionnement du site, espace monolithique et de la pensée unique, cette intervention est plus qu’une opinion purement personnelle, n’engageant que son signataire. D’où …

Lire la suite >>

APPEL AUX PARTIS

Poursuivant avec méthode et continuité sa réflexion concernant l’évaluation de la scène politique marocaine, le collectif des acteurs de la société civile migratoire « CASM », réunis à Bruxelles le 10 Mai 2014, a abordé la question du jeu démocratique, qui n’a de sens qu’en présence de partis politiques représentatifs, forts, influents, créateurs d’idées et de leadership, mais aussi moteur …

Lire la suite >>

COMMUNIQUE : Présentation du mémorandum aux autorités marocaines

Réunis à Bruxelles le 10 Mai 2014, le collectif des acteurs de la société civile migratoire « CASM » a débattu des mutations que connait la scène politique marocaine et l’évaluation de la présentation de son mémorandum aux autorités marocaines. Un mémorandum, contenant un bref Etat des lieux rénové sinon inédit, qui a retenue l’attention des autorités marocaines, ainsi qu’une approche des …

Lire la suite >>

INSTANCE EQUITE ET RECONCILIATION « IER », DEJA DIX ANS

Nous célébrons en ce mois d’avril 2014, le dixième anniversaire de la mise en place de l’instance Equité et Réconciliation « IER », chargée de solder les sombres années de plomb. L’importance stratégique qui lui a été accordée, faisait croire à l’époque à un changement dans le paysage politique marocain. Dix ans plus tard, il n’est pas certain, que l’IER …

Lire la suite >>

LE MAGHREB ET LE PRINTEMP ARABE

POINT DE VUE Concernant le Maroc, il est vrai que le pays est l’un des rares à répondre aux exigences des circonstances (printemps arabe), en impulsant le pays dans une nouvelle génération de réformes constitutionnelles et institutionnelles. Il est vrai aussi, que le choix irréversible du royaume, de s’inscrire dans la voie du renforcement des institutions d’un Etat moderne, dont …

Lire la suite >>

En route vers Yazd…

 –          « Marché très vite parce que même nos jambes avaient trop d’énergies à évacuer. Courir rapidement sans attendre ni feu rouge, ni passants trop lent et se sentir voler avec de l’oiseau dans le ciel. Crier de tout son corps jusqu’à en perdre la voix, être heureux d’avoir fait ce bruit jusqu’au dernier son. Danser sans prendre en compte les …

Lire la suite >>

A la vie jusqu’à la mort….

On m’avait même enchainée les pieds. Les mains et les deux bodyguards ne suffisaient-ils donc pas ? Les chaînes me faisaient mal à la jambe gauche, j’avais déjà eu une blessure à ce pied et le poids de ces métaux n’aidaient pas. J’avais une allure de mort-vivante. Pourtant, mon sentiment de haine me confirmait que j’étais bien en vie. Cette haine qui …

Lire la suite >>

Rencontre autour d’un mort…

On l’avait envoyé terminer ces derniers jours au pays. Et on se réconfortait de cet acte en se disant « c’est ce qu’elle avait toujours voulu » ou encore « il valait mieux qu’elle s’en aille de ce monde sur sa terre natale ». Était-ce une manière de nous rassurer  ou cela venait-il du fin fond de nos  sincères convictions …

Lire la suite >>

Le prochain pas…

Mon corps isolé entre ces quatre murs souffrait le martyr. J’avais des douleurs aux jambes, au ventre et à la tête. Je me sentais vulnérable, et mon âme consolait la partie matérielle de ma personne. Je me disais à moi-même : « ma pauvre fille, comme tout peut si vite changer, hier tu te sentais pleine de vie, et là tu es telle une mourante que la vie à laisser sans aides ». Je réfléchissais à Dieu, et je me disais qu’Il m’avait vu grandir de là où Il est, qu’Il m’avait accompagné durant ces presque 23 années de vie sur cette terre. Qu’Il m’aimait et me connaissait beaucoup plus que je ne m’aimais et que je me connaissais. Je savais que dans la misère comme dans la gloire Il était là et que j’avais toujours une pensée pour Lui.

Lire la suite >>

Mal de vivre, une maladie qui fait souffrir

Mal de vivre, une maladie qui fait souffrir…   Parfois il nous est facile de supporter la vie,Souvent, c’est la déprime qui  paralyse nos envies, On grandit tellement vite, et quelques fois on comprend mieux, Mais nous n’avons jamais pensé que ce savoir nous rendrait malheureux. On pense gérer notre quotidien, d’avoir notre vie en main, On pense,  on pense …

Lire la suite >>

A bientôt mon fidèle ami…

Il ne restait plus que quelques heures avant son départ. Les fidèles de la religion d’amour s’étaient retrouvés pour profiter de ses dernières présences parmi eux. Le calme paralysait tout le groupe, l’ambiance était crispée et sur les visages nous pouvions lire des regards perdus, désespérés et brisés.

Lire la suite >>

Petite promenade chez les fous…

11h de matin, à l’hôpital Brughmann, service psychiatrique… « Mon sourire s’efface lorsque le sérieux prend place, Comme si mon corps n’avait plus d’existence, comme si j’étais une armoire à glace.

Lire la suite >>

La Trace

Autrefois, cette organisation venait à peine de naître qu’elle faisait déjà entendre parler d’elle ici et là, on murmurait que ses membres avaient vendus leur âme au Diable lui-même. Que plus rien ne pouvait les faire revenir vers le chemin de la vertu et de la morale. Qu’ils apparaissaient là où l’on s’y attend le moins et surtout là où les musulmans se regroupaient en grand nombre.

Lire la suite >>

La révolution à la marocaine

Ils avaient tous affiché sur leur Facebook qu’ils seront présent au grand rassemblement. Chacun avait osé franchir le « mur de la peur » pour contester dans les rues de notre merveilleux pays. Notre rendez-vous était dans une place spécifique de chaque ville. Pour moi, c’était à Tanger ; la place « Tauro » fît l’unanimité. En fait, on l’avait choisi car nous souhaitions prendre le thé au café Aziz. Nous avions l’habitude de nous retrouver là-bas pour discuter de choses et d’autres.

Lire la suite >>