Dépêches
Accueil » Sarie Abdeslam » Une guerre imminente

Une guerre imminente

On est presque à la fin de l’année 2017. Cette fin d’année ne présage pas de l’espoir, au contraire, il y a des signes avant coureurs d’un éventuel désastre. Vu dernièrement les événements au Moyen Orient il y a dans l’air actuellement l’odeur du soufre et beaucoup de risques d’escalations militaires. Le Moyen Orient peut exploser à n’importe quel moment. Le langage belligérant des EU, de l’Arabie saoudite, d’Israël et de l’Iran surtout après l’escapade de Hariri le Liban est devenu source et alibi pour déclencher une nouvelle guerre fratricide avec des conséquences tragiques pour la région et au delà. Beaucoup de signaux clairs sont donné, les missiles de Houthi lancés vers Riyad, le rapprochement entre Israël et l’Arabie Saoudite, le Hezbollah qui hausse le temps et contrôle le Liban et l’Iran qui contrôle le Hezbollah, Assad qui est en train de gagner la guerre, le rapprochement d’Erdogan à la Syrie les tensions montent dangereusement.

Ce sont des changements fondamentaux qui s’opèrent actuellement au Moyen Orient. La Russie qui s’installe confortablement au Moyen Orient et avec un Trump imprévisible et agressif vis-à-vis de l’Iran le risque d’un clashe est quasi prévisible. En tout cas j’espère que les esprits vont se calmer pour éviter un conflit de plus qui n’aura de conséquences que la destruction de l’infrastructure qui reste, la misère, la mort et la fuite pour la population qui est déjà meurtrie par des guerres de clans qui durent depuis trop longtemps pour enfin y arriver au point de départ.

Le Maroc et l’Égypte, veulent-ils aussi participer à l’orgie guerrière au Moyen Orient ? « Des appareils F16 des Forces royales air (FRA) participent à l’exercice « Advanced Tactical Leadership Course » (ATLC), qui se déroule depuis la base Al Dhafra, à 30 Km d’Abou Dhabi. C’est un exercice conjoint entre des pays du Golfe, en plus de l’Égypte, et les USA, la France et la Grande-Bretagne. » https://goo.gl/UatQXW

De toute façon, quoi qu’il en soit il faut tenir compte d’un nouvel élément. Md Salmane, ambitieux, fougasse et pressé règle ses comptes avec l’ère Obama. Tous ces ingrédients ensemble sont très explosifs. La rivalité entre l’Iran et l’Arabie saoudite, la course au leadership de la région avec l’expansionnisme chiite énerve les responsables saoudiens, les Israéliens et l’oncle Sam.

En tant que patron du Conseil de coopération du golfe (CCG) et en tant qu’allié de l’Occident avec de bonnes relations avec le USA, l’Arabie saoudite se sent très bien protégée a le vent en poupe et monte le ton, surtout avec l’appui de Trump. Plusieurs scénarios ont été étudié par le trio USA, Arabie saoudite et Israël. Quel scénario sera utilisé, seuls les américains devront donner le feu vert pour le scénario choisi. Sans aucun doute celui qui mettra l’Arabie saoudite comme victime et agresseur en même temps pour justifier l’injustifiable. Les américains ont acquis un savoir faire « Made in America », basé sur de vrais mensonges comme alibi pour agresser des pays et pour imposer une « Pax americana » avec les conséquences dramatiques comme nous avons connu par exemple pour l’Irak et pour la Libye.

Le mise en scène est devenue monnaie courante, on déstabilise, on culpabilise, on fonce et on attaque pour défendre les intérêts des USA avec des objectifs divers et un agenda secret. Le premier objectif sioniste, désarmer le Hezbollah, le second objectif saoudien contrôler le Liban et briser le croissant chiite, troisième objectif yankee retour en force des USA au Moyen Orient et pérenniser leur présence afin de mieux faire face à Poutine qui a presque gagné la guerre en Syrie.

Objectif final, un rééquilibrage politico-militaire de la région avec comme étape essentielle, destruction du Liban, reconstruire le pays par les capitaux US et instaurer un régime à l’Américaine avec un nouveau gouvernement fantoche à la solde de l’impérialisme américain tout en écartant toute influence française au Moyen Orient.

L’inconnu est la réaction du Hezbollah. Est-ve que l’Arabie saoudite est plus capable de dompter le Hezbollah que Israél. Israél a perdu la guerre face un Hezbollah discipliné, très bien aguerri et très bien armé. Est-ce que l’Iran laissera faire sans bouger, difficile à dire. Quel sera le rôle à jouer par

Sarie Abdeslam

Poutine, allié conjoncturel de l’Iran. L’avenir proche nous le dira.

Sarie Sarie

abdeslam.sarie1@gmail.com

A ce propos abdeslam